graffiti_black_and_white-wallpaper-1280×800
H U M A N I T ’ A I R

Cette rubrique propose à celles et ceux qui le souhaitent (professionnels de la relation d’aide ou non), de présenter des articles, récits ou autres, permettant ainsi d’être lus, entendus et publiés. A terme, ce portail devrait aussi pouvoir permettre des échanges entre personnes interpellées.

                         Photo : Glenn B.

 » Pour moi, la poésie est un exutoire, une manière aussi de me révéler et de conserver une perspective sur mes déboires !  » Nicola.

Poèmes, par Nicola Bolognini

Les petits sentiments

J’ai quelques petits sentiments à raconter,
Comme la dose d’héroïne sublime que je sens dans mon nez
Comme une batte d’ivoire
Que l’on utilise violemment pour corroborer,
La dose d’héroïne sublime que je sens à présent dans mon nez
Et qui me fait tristement voir
Tous les déboires que je poursuis vainement durant la journée,
Cela pour ne pas citer
Les problèmes d’argent inhérents à ce genre d’activité.

.                                                                                                                    05/2016

L’esclave sans merci

Je perfectionne sans cesse la voluptueuse musique,
Qui m’enivre et me délaisse,
Paresseuse frangine,
D’un produit qui ma foi m’éloigne de toi,
Jesus Christ le grand saint,
Pour qui j’ai voué ma foi,
A ce mystique fanion,
Je redécouvre la soeur,
Frangine impitoyable qui vit et qui meurt,
Comme une étrange très étrange sensation,
Qui met en émoi, ma vie, ma foi, et toute la sainte religion,
Qui ne sait plus à quel saint se vouer,
Cela pour plus de joie, d’amour et de subtile vérité.
N’oublie pas cependant, oh, mon merveilleux produit,
Que tu es l’esclave sans merci,
De mon portefeuille et de tout ce qui fait ma vie,
Qu’à cela toujours ne tienne,
Cela sans que j’en oublie jamais le plaisir sans pareil,
Qu’à chaque fois pratiquement il procure,
Cela sans que j’en fasse une triste sinécure,
Qui veut que toujours plus je sois heureux,
Pour un plaisir vermeille,
Qui me fait un instant oublier,
Que je ne suis qu’un grand drogué malheureux,
Qui résolument vit dans l’ombre,
Des multiples expériences négatives,
En font entrevoir la pénombre,
Des nombreux problèmes rencontrés,
A chaque fois que je consomme,
Et en redécouvre l’incontestable seraineté,
D’un produit qui ma foi toujours triomphe,
De mes peurs, de mes doutes,
Et de la merveilleuse rencontre,
Avec le produit c’est certain,
Plus qu’avec son ombre.

.                                                                                                                   10/2016

                         Photo : Glenn B.

Merci d’accorder ces quelques instants de lecture à ce texte, que j’ai beaucoup de plaisir à partager avec vous, un texte originalement écrit et adressé à une proche. Mimi.

Plaidoyer pour le bien être, par Mimi Paparcone

Aimer

L’amour n’est possible que si deux personnes communiquent entre elles à partir du centre de leur existence.

Qu’il y ait harmonie ou conflit, joie ou tristesse, c’est secondaire par rapport au fait fondamental que deux personnes se rejoignent à partir des profondeurs de leur existence, qu’elles ne font qu’un avec elles-mêmes, sans fuir leur propre réalité. Il n’y a qu’une seule preuve de la présence de l’amour : la profondeur de la relation.

On peut construire une société différente, sur le respect de la vie et sur l’amour, ce qui fait de chaque individu une personne LIBRE……

« A chaque moment de ton existence, prend le temps de la réflexion pour faire les bons choix, surtout pour grandir, te construire et finalement, à l’âge adulte, être bien avec ton esprit et ton corps qui ne font qu’un ; c’est ta plus grande richesse et ta plus grande force pour affronter les coups durs de la vie. Repartir à chaque fois la tête haute. Quoiqu’il arrive, on relève la tête. La famille c’est ce qu’elle nous a appris :  garder le sourire aux lèvres, même si le ciel nous tombe sur la tête, c’est ça notre fierté ! »

.                                                                                                                    03/2017